BIO CIRCUIT

Il s’agit d’un ensemble de 9 machines de musculation reprenant les principaux groupes musculaires du corps humain (pectoraux, dos, épaules, abdominaux, jambes, bras). Cela a pour but de stimuler le système nerveux périphérique du candidat à la santé.

Contrairement à des machines de musculation standard, ce circuit ne possède pas de poids : Ici, c’est un moteur qui règle l’intensité ou le type de travail à effectuer. Cela permet ainsi de modéliser plusieurs types de fonctionnements ou résistances :

  • Isotonique (comme des machines à poids traditionnelles)
  • Isotonique avec excentrique allégé (la phase de retour du mouvement a une résistance allégée)
  • Isotonique avec excentrique accentué (la phase de retour du mouvement a une résistance accentuée)
  • Isocinétique (la résistance sera proportionnelle à la force mise par le patient de telle sorte que la vitesse de mouvement sera constante)
  • Élastique (la résistance reproduite est comparable au travail avec élastiques)
  • Visqueuse (la résistance est proportionnelle à la force données par le patient comme sur des appareils avec fluides)

Enfin le mode « Spotter » permet, lorsque le patient ne parvient plus à terminer sa série, de diminuer automatiquement la résistance afin qu’il puisse terminer sa répétition dans toute son amplitude.

Tout cela permet, par la diversité des programmes, de créer encore plus d’adaptation, en stimulant d’avantage le système nerveux de la personne.

Ces machines fonctionnent de façon quasi automatique : un rendez-vous est obligatoire afin de réaliser leur paramétrage avec un coach, durant lequel la hauteur de siège, l’amplitude de mouvement seront réglés, ainsi qu’un test de force maximale isocinétique (vitesse constante) sera réalisé. Quand le patient badgera ensuite sur la borne, celle-ci le dirigera vers la première machine à effectuer, et celle-ci se réglera automatiquement en reprenant les réglages effectué avec le coach.